L’art et la mode, un monde sans couture

By Workshop 9 novembre 2017 Blog No Comments
blog1
KVADRAT


A l’occasion de la Fiac nous nous sommes intéressés au rapport de plus en plus étroit, presque ‘sans couture’ entre les grandes marques de mode et l’art contemporain.

Aujourd’hui les marques de mode soutiennent et s’inspirent des artistes modernes, devenant Mécènes voire Musées, jouant le rôle de MOMA ou de néo Villa Médicis.

La collaboration entre le label et l’artiste nourrie, alimente, réinvente l’univers de la marque, renforçant sa posture avant-gardiste et visionnaire tout en offrant une grande visibilité et popularité aux artistes.

• LOUIS VUITTON : THE ‘ARTKETING’ MASTER

Louis Vuitton crée une nouvelle fois le buzz autour de sa collaboration avec Jeff Koons, réinterprétant les oeuvres des grands peintres dans la collection capsule Master.

Le mini film d’intro fait danser les oeuvres de Monet, Gauguin, Manet… sur un son pop rap. A savourer sans modération.


Louis Vuitton est devenu maître en stratégie Artketing, invitant des artistes du monde du rap, de la pop ou du pop art tels que Pharrel Williams, Kanye West, en co création pour des collections ou encore Yayoi Yusama et Daniel Buren pour insuffler leur folie créative jusque dans les concepts magasins.


• LA FONDATION, UN MUST HAVE

La fondation est devenue une extension naturelle des grands noms de la mode, pas une marque aujourd’hui sans sa fondation :
- de la Fondation Louis Vuitton, qui accueille la Fiac et le MOMA à Paris,
- aux sublimes Fondations Prada et Fendi en Italie,
- à la fondation Yves Saint Laurent,
- Chloé a récemment ouvert sa Maison consacrée à la photographie
- et Les Galeries Lafayette ouvriront Lafayette Anticipation en 2018.


• L’ART TROUVE ÉGALEMENT SA PLACE EN MAGASIN

L’art fait désormais sa place en magasin, offrant à la fois une dimension plus incarnée et intérieure de la marque ainsi qu’une posture de curatrice de talents.

Au Bon Marché l’art est invité de façon évènementielle et évolue à chaque saison, l’enseigne installe des oeuvres majeures dans ses trémies telles que les suspensions d’Edoardo Tresoldi.


L’art est un élément constitutif de la décoration chez Saint Laurent avec une sélection de pièces tribales, il se fait antique chez Acne, pop art chez Kenzo, et fait l’objet de commandes sur mesure chez Hermès. L’art premier inspire même les masques Kvadrat au salon du mobilier à Milan.


• LE MASSMARKET AUSSI SOUTIENT ET POPULARISE L’ART

Les magasins E LECLERC ont lancé la fondation Hélène et Edouard Leclerc pour la culture qui a déjà accueillie les expositions Miro, Picasso et Giacometti.
Yves Rocher organise également le festival de photographie à la Gacilly, une exposition en plein air et grand format comme une invitation au voyage et à la découverte multi culturelle.


Sarah GUILLERM Strategist @ Workshop

Répondre

Votre adresse email ne sera pas visible.


Mentions légales - Contact - © WORKSHOP 2014