Le Neo Senior : Un ado avec l’expérience et le pouvoir d’achat en plus

By Workshop 3 décembre 2014 Blog, OPINIONS No Comments

Happy Senior

Après la ménagère de moins de 50 ans, tous les regards se tournent vers les seniors, une population consommatrice en voie de développement.

La croissance assurée de ce marché suscite légitimement les convoitises des marques.
Mais comment plaire aux seniors, comment leur parler, quel produit leur proposer. Faut-il parler « cash », doit-on encore craindre le tabou de l’âge et succomber au jeunisme facile ? Lorsque l’on sait qu’à 60 ans on pense n’en avoir encore que 45, quel dialogue engager avec les seniors ?

Senior, et alors ?

Comme le dit Florence Foresti dans son dernier spectacle, un senior c’est un ado avec une carte bleue. A l’âge où son corps change, ou tout devient ou redevient possible, où il faut se projeter sur son avenir après le bac ou la retraite, où le mot liberté a du sens et s’expérimente, ados ou séniors savent très bien décoder et s’en amusent. L’important c’est donc bien de leur parler vrai.

Il ne faut d’ailleurs pas craindre d’être vrai et légitime. Car être légitime et fort sur son marché ne signifie pas nécessairement s’enfermer sur son marché.
Les produits techniques type sportifs s’ouvrent à tous dès lors qu’ils satisfont à un besoin, la tablette tactile est devenu le produit famille par excellence du jeune enfant au grand-parents, les chaussures Scholl ont conquis un public au-delà du monde médical pour leur confort indéniable …Lorsque l’on sait que les barrières tombent entre générations, les usages et les besoins eux aussi peuvent être trans-générationnels.

Aujourd’hui le senior, c’est tendance.

Il n’est plus question de tabou ou de stigmatisation, au contraire. Le petit journal a sa mamie Lucienne, Miley Cyrus se tatoue sa mamie sur le bras, Nars choisit Charlotte Rampling comme égérie, Iggy Pop est devenu un incontournable d’Eleven au BonCoin !

En somme,

l’important c’est d’assumer pleinement son statut de marque ou produit senior. Dès lors, lorsque l’offre est pertinente et légitime on est assuré satisfaire sa cible mais surtout de séduire au-delà une population plus large.

Isabelle MOCQUANT
Directrice Commerciale @ Workshop

Répondre

Votre adresse email ne sera pas visible.


Mentions légales - Contact - © WORKSHOP 2014